Chauffage au bois, quelle aide financière ?

poele à bois

Auriez-vous pour projet d’investir dans du chauffage en bois ou de remplacer votre chaudière fioul ou gaz par une chaudière en bois ? On a alors de bonnes nouvelles pour vous. Ces genres de travaux sont généralement éligibles à de nombreuses aides comme le crédit d’impôt à 30 %, la TVA à taux réduit ou encore les primes énergies. Intéressez ? On en parle dans cet article.

Le crédit d’impôt de 30 %

L’acquisition et l’installation d’un chauffage au bois, quel que soit le combustible usité, c’est-à-dire les bûches ou les granulés, vous permettent de disposer d’un crédit d’impôt à hauteur de 30 %, qui est appelé le crédit d’impôt pour la transition énergétique, CITE.

À cet effet, les dépenses sont généralement fixées à 8000 euros au maximum pour les personnes célibataires, veuves ou divorcées, et au double, soit 16 000 euros pour les couples qui sont mariés ou pacsés et qui sont soumis à une imposition commune. C’est un plafond qui est par ailleurs majoré de 400 euros par personne à charge, mais divisé par deux pour un enfant en garde alterné.

Mieux, depuis le 1er mars 2016, il est possible de cumuler l’éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt sans condition de ressource. Toutefois, l’attribution d’un crédit d’impôt est soumise à des conditions. En effet, le logement concerné doit être une résidence achevée depuis plus de deux ans. Il faudra que vous en soyez également le propriétaire occupant ou le locataire du logement, car les propriétaires bailleurs n’ont pas droit à cette aide. Également, la fourniture et la pose doivent être réalisées par une entreprise qui est certifiée RGE — Reconnue Garant de l’Environnement. En outre, l’appareil de chauffage au bois doit satisfaire un certain niveau de performance.

La TVA à taux réduit

Lorsque vous décidez de réaliser une rénovation ou d’installer l’appareil de chauffage au bois, vous êtes d’office éligible à la TVA à taux réduit qui est de 5,5 %. Pour cela le logement doit être une résidence principale ou secondaire achevée depuis plus de 2 ans. Ce type de réduction, en plus d’être accordé aux propriétaires occupants et aux locataires, est également accordé aux propriétaires bailleurs.

La TVA à taux réduit, s’applique également aux travaux qui sont induits par l’installation d’un chauffage au bois, comme la création d’un conduit d’évacuation des fumées avec adaptation de la toiture, ou encore la remise en état du plafond.

C’est un type de TVA qui est directement appliquée par l’entreprise sur la facture des travaux. Elle n’est pas conditionnée par la mention RGE. Par ailleurs, l’achat de combustible vous permet également de bénéficier aussi d’une TVA réduite à 10 %. Vous pourrez vous faire installer un chauffage au bois en vous rendant sur le site internet https://www.expertschaleurbois.fr/.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro vous permet d’obtenir un prêt à taux zéro allant jusqu’à 30 000 euros pour financer des travaux d’éco-rénovation. C’est un type de prêt qui s’adresse aux propriétaires occupants ou aux bailleurs. Il vous est accordé seulement lorsque les travaux sont réalisés par des entreprises reconnues garants de l’environnement.

D’autres types d’aides sont également disponibles. Il s’agit par exemple de la prime énergie, des aides de l’Agence National de l’Habitat, et autres. Quoi qu’il en soit, installer ce genre de chauffage chez soi est toujours d’un grand bénéfice.

Articles Similaires

0 0 0