Fiat Chrysler doit se débarrasser de ses activités européennes selon un investisseur

Même si un regain dans ses affaires est ressenti par la marque Fiat avec les marques européennes comme Ram et Jeep, des pertes sont aussi causées par les marques européennes comme Maserati ou Alpha Roméo. C’est pour cette raison qu’un investisseur a conseillé à Fiat de céder ses activités européennes pour se concentrer sur l’Amérique qui présente beaucoup plus de rentabilité.

Une dégringolade notée dans les marques italiennes

La marque de véhicules Fiat Chrysler avait connu un important succès il y a 15 ans de cela. À cette époque, la marque de voiture italienne proposait à ses clients des types de voitures de prestige qui attiraient les amateurs de voitures de marque. Il peut être dit maintenant qu’il y a un revirement de la situation.
Depuis cette époque, la marque ne propose aucun type de nouvelle voiture. Ce qui a fait descendre leur rang dans les classements de voitures de luxe. Le fait que la marque italienne se soit associé avec la marque Chrysler, ne l’a pas aidé dans son classement. La marque Fiat est désormais vue comme une marque américaine.

La même gamme, mais avec des modèles différents

La marque italienne Ferrari continue à impressionner les amateurs de voitures de sport. La marque de voiture Fiat a donc décidé de proposer différents modèles de la même gamme. En effet, la Fiat 500 a connu un grand succès, la marque a donc décidé de lancer d’autres modèles comme la Fiat 500X et la Fiat 500L.
La marque doit cependant prendre en compte que cette gamme ne pourra pas continuer éternellement. Un des investisseurs privés de Fiat Chrysler est d’avis qu’il faut que le taureau soit pris par les cornes. Il pense que la marque Fiat, pour se rehausser doit changer son nom en JeepRam, pour refléter les marques les plus fortes du groupe.

  • La marque italienne doit céder ses activités à des tiers

C’est ce que pense le grand investisseur privé, qui propose à la marque Fiat de se débarrasser d’Alfa Roméo et de Maserati. Cela pourra lui permettre de se concentrer spécialement sur les États-Unis, et sur des concessionnaires comme Colombo Challenge. Il pense que le fait pour la marque italienne de jouer pour un seul tableau peut paraître risqué pour un groupe historiquement implanté en Europe comme la marque Fiat.
Cette pensée s’explique par le fait que les relations commerciales entre les États-Unis et l’Europe ont toujours été compliquées.

Articles Similaires

0 0 0 0