All News

L'actualité au quotidien

Le cloud privé, c’est quoi exactement ?

Le cloud computing est une nouvelle technique de stockage, d’accès et d’échange de données informatiques. On distingue deux types de cloud computing : le cloud public et le cloud privé. Ce dernier est généralement le plus adopté par les entreprises en quête d’une solution fiable en matière de sécurisation de leurs données numériques.

Encore appelé cloud dédié, le cloud privé est une infrastructure entièrement dédiée à l’entreprise. Ce sont les serveurs de l’entreprise qui s’occuperont de la gestion des données de tout le personnel de celle-ci.

Quelles sont les caractéristiques du cloud privé ?

Pour comprendre ce qu’est le cloud privé, il faut connaitre ses caractéristiques. Deux principales caractéristiques sont liées au cloud privé. Il s’agit de la délimitation de l’environnement cloud et d’un niveau plus important de la sécurité du réseau. En effet, le cloud privé bénéficie de plusieurs ressources de services qui viennent généralement d’un pool complètement différent des serveurs publics.

La sécurité optimale qu’offre le cloud privé est ce que recherchent les entreprises chargées de la gestion de données sensibles. Ce système est donc prisé par les entreprises financières qui gèrent souvent des données relatives à des transactions.

Quels sont les avantages du cloud privé ?

Le cloud privé offre différents avantages aux entreprises qui en font usage. En premier lieu, c’est un excellent moyen de sécurisation des données. Toutes les opérations que vous effectuez au sein de votre société échappent aux personnes de mauvaise foi ou indiscrètes. Vous avez un peu plus de contrôle sur votre système de stockage. Il vous est possible de le configurer en fonction de vos besoins.

Vous arriverez à être un peu plus efficace en matière de dépenses et d’énergie. Grâce au cloud privé, votre société arrivera à réduire son empreinte carbone par exemple. Ce type de cloud est adapté aux besoins de chaque entreprise ; c’est une solution sur mesure. Grâce à votre environnement sur mesure vous arriverez à gérer un peu efficacement certaines contraintes. Vous avez également la possibilité de choisir avec un peu plus de sérénité le modèle de matériel sur lequel votre infrastructure va reposer.

Des limites

Le cloud privé a certaines limites. Il s’agit principalement de ses ressources qui peuvent s’avérer non extensibles. Un manque de place par exemple peut entraîner le plafonnement des capacités de votre système. La gestion d’un cloud privé demande un service informatique vraiment dynamique et sollicité. Les systèmes doivent être mis à jour fréquemment et la maintenance énergétique doit être garantie au quotidien.