L’Open Planet Ideas par Sony et WWF

26 novembre 20107 commentaires

Catégorie : Web/New Tech

Voici une initiative qui mérite d'être soutenue et médiatisée à sa juste valeur (http://bit.ly/aMPzEV). Sony et WWF se sont associés et ont mis en place un concept novateur, celui de « l'Open Planet Ideas ». Ils ont ainsi créé un espace dédié à l'imagination et aux idées les plus originales qui pourront permettre d'apporter des solutions aux problèmes environnementaux de notre planète.

open planet

Le but de cette communauté (http://bit.ly/ccvdpd) est de réunir des idées et concepts novateurs d'internautes comme vous et moi qui répondront à cette problématique : « Comment est-ce que les technologies d'aujourd'hui peuvent-elles nous aider à utiliser au mieux les ressources de notre planète ? ». Ainsi, le concept proposé doit s'appuyer sur des technologies existantes et les placer dans une utilisation différente pour le bien de la planète.

A titre d'exemple, voici une idée qui a attiré mon attention et que je soutiens : « Le livre écologique – La communauté écologique en action ». Ce concept vise, de manière ludique, à sensibiliser les utilisateurs aux questions environnementales et à leur présenter des mesures concrètes, proches de leur domicile, pour sauver la planète et, plus directement, pour contribuer à améliorer la vie de la communauté. Ainsi, en fonction de leur localisation, diverses actions favorables à la planète leur sont proposées. Cette idée, très intéressante, repose sur le principe selon lequel on est toujours plus fort à plusieurs. Et effectivement, la planète ne pourra être sauvée que si nous nous y mettons tous ! En outre, à ce concept initial a été apporté un commentaire pertinent. Ce dernier soumet l'idée d'ajouter un système de récompense, ce qui encouragerait plus de personnes à participer et, de ce fait, sensibiliserait un plus large public. Par ailleurs, ce concept utilise deux technologies existantes, à savoir, la PSP (Sony) et le Peer-to-Peer. La PSP constitue le support, à la fois ludique et fonctionnel, pouvant être emportée en toute situation. De son côté, le Peer-to-Peer permet le partage des données.

Voici le projet en question : http://bit.ly/bOs6sB

Pour ma part, et afin d'apporter ma contribution à ce projet, j'axerai ce concept de « Livre écologique » vers la notion de jeu car je pense qu'il ait plus facile de regrouper et de responsabiliser des personnes autour d'un univers ludique plutôt qu'autour d'une sphère trop austère. On pourrait alors créer une communauté écologique virtuelle dans laquelle chacun aurait son double. A la différence des autres jeux de ce type existants, les actes des doubles virtuels auraient des répercussions dans la vie réelle (ce qui rejoint l'une des six thématiques pré-définies : rendre réel). En effet, les missions, confiées dans le monde virtuel, seraient accomplies dans le monde réel. En outre, je pense qu'il est vraiment important de développer l'idée déjà avancée de récompense. A cet égard, il serait intéressant de combiner deux sortes de gratifications. La première serait valable dans le monde virtuel. Il s'agirait d'une valorisation du double virtuel au sein de la communauté. Dans cette hypothèse, plusieurs grades sociaux écologiques pourraient être créés. La recherche d'une plus grande reconnaissance sociale pourrait alors motiver les membres de la communauté à agir encore plus en faveur de leur planète. De plus, puisque dans ce concept, le virtuel est intimement lié au réel, cela pourrait avoir également une répercussion dans la vie réel de l'utilisateur. Par ailleurs, le deuxième type de récompense interviendrait directement dans le monde réel. En fonction du nombre et du type d'actions menées et selon des seuils pré-définis, l'utilisateur se verrait attribuer un ou plusieurs bons d'achats. Ces derniers seraient à valoir sur des produits totalement écologiques. Cette démarche permettrait de prolonger l'action de sauvegarde de la planète en permettant aux utilisateurs de tester des produits qu'ils n'achèteraient pas en temps normal et, ainsi, de les amener, petit à petit, vers une consommation plus écologique et responsable.

Ce challenge pour notre terre nourricière a débuté le 1er septembre de cette année. Il comporte cinq grandes phases et se terminera en janvier 2011. A la rentrée, tout a commencé par une phase d'inspiration, durant laquelle chacun pouvait soumettre ses idées relatives à une meilleure utilisation des technologies au profit de l'environnement. Après la clôture de cette première phase, un jury d'experts a effectué une synthèse des diverses innovations soumises et les a regroupées en six thèmes (changer les comportements, améliorer les infrastructures, faire plus avec moins, rendre réel, non aux déchets, le recyclage revisité), ce qui leur a permis de déterminer un défi final. Ensuite, vient la deuxième phase dite de la conception. Et c'est ici que chacun peut concrètement intervenir et ainsi répondre au défi écologique lancé par Sony et WWF. Pour ce faire, vous avez deux possibilités. D'une part, vous pouvez proposer vos propres idées pour une utilisation novatrice des neufs technologies Sony existantes (http://bit.ly/a4B99P) afin de lutter contre les divers problèmes environnementaux. D'autre part, vous pouvez encourager des concepts déjà proposés par des membres de la communauté. A ce titre, vous pouvez ajouter vos propres commentaires et ainsi participer à l'amélioration d'un concept. Tout est fait pour laisser libre court à nos pensées et ainsi permettre à la créativité de s'exprimer le plus librement possible. Alors faites chauffer vos neurones, l'environnement à besoin de vos concepts novateurs : vous pouvez participer au concours ! Attention, le temps est compté puisque cette phase prendra fin le 29 novembre. S'ensuivra une période d'évaluation des trente concepts pré-sélectionnés. Enfin, la cinquième et dernière phase sera celle de la réalisation du concept final retenu.


Article sponsorisé

Partage propulsé par Wikio

7 Responses to “L’Open Planet Ideas par Sony et WWF”

  1. Référencement says:

    Voila un article vraiment intéressant ! Ou en sont les projets ? quels sont ils ?

  2. Portail 1001 Modes says:

    quand business et écologie se rejoignent… ^^
    Ceci dit, se type de partenariats est, à mon avis, amené à pas mal se développer je pense.

  3. site de photo says:

    très franchement, je suis d'accord avec vous.

  4. ampoule led says:

    Un peu à la sauce du concours lépine qui a su apporter quelques innovations, j'espère que ce challenge orienté écologie/économie d'énergie nous apportera des petites merveilles. Je pense qu'aujourd'hui il est très difficile d'être "vert", parce que souvent ça peut coûter cher et la plupart des gens regarderont leur porte monnaie avant l'état de la planète parce qu'ils ne gagnent pas assez. Ce genre d'initiative pour le bien de notre planète est donc la bienvenue à condition de ne pas proposer ces solutions à des prix exorbitants (comme les panneaux solaire, certaines ampoules basse consommation et la plupart des produits écologique qui ne sont pas donné) =)

    Lumens50.

  5. régulateur tension says:

    Oui exactement passer du rouge au vert ça reste difficile pour la plus part sauf si les dépense seront rentabilisé à l’ avenir.

  6. Mystic says:

    Comment proposé une idée développement durable et faire consommer en même temps… Ceci n'est pas antinomique ?

  7. Guide enfants says:

    Merci pour cet article qui peut faire avancer les choses. Je ne savais pas qu'un tel projet avait eu lieu.
    Quels en sont les résultats?
    Merci